Autres prestations : La formation

Mes expériences professionnelles, universitaires, et mes savoir-faire, me permettent de vous proposer mes deux formations spécifiques :

  • Formation 1 = « Les outils et la méthode pour une présentation en LSF »
  • Formation 2 = « Apprendre la traduction en LSF »

=> FORMATION 1 = Les outils et la méthode pour une présentation en LSF <=

A) Objectif de la formation

Donner aux stagiaires les outils, les repères et les éléments de compréhension, d’appréhension ainsi que les connaissances nécessaires pour pouvoir travailler en utilisant les bons gestes et la bonne méthode, dans le respect des particularités de la Langue des Signes en vidéo et l’expression de la Langue des Signes vidéo.

A quoi sert la LSF-vidéo ? Comment gérer votre attitude et votre méthode de communication lors des présentations LSF ? Vos interactions ? La LSF vidéo est-elle une forme vidéo comme une langue écrite ?

Pour faire une présentation en LSF vidéo, comment devez-vous signer ? Qui dit quoi ? Y a-t-il des règles de bases spécifiques ?

Si l’on vous demande d’expliquer le contenu du texte écrit (français écrit) en LSF vidéo… Est ce que le mot « expliquer » est le bon terme ou devez-vous plutôt dire traduire ou résumer?

Non il faut bien comprendre que la technique du message transcrit est très importante, c’est pourquoi il existe une réelle différence entre tous ces termes. Si vous souhaitez plus d’explications sur ces termes, inscrivez-vous à ma formation 🙂

B) Présentation du métier Traducteur LSF

En fait, la traduction consiste à traduire du texte écrit vers la LS-vidéo, on garde le sens et le style du texte.
Pour réaliser cela, la meilleure solution est la traduction, car elle est la plus adaptée. Cela ne vous surprend pas, je suppose?
En effet, la traduction n’apparaît que rarement utilisée dans les échanges, alors qu’ elle est en fait indispensable, dans l’univers globalisé qui est le nôtre. Traduire est finalement un métier, il faut prendre en compte l’adaptation culturelle et enjeux culturels, sociaux et économiques car ils se conjuguent dans la traduction pour favoriser l’accès à la connaissance et à la communication.

Mais qui traduit quoi ? Comment traduire ? Pourquoi traduire ? Quelles sont les limites de la traduction ? Quelles sont les techniques de traductions des textes français en Langue des Signes Française ? Quelles méthodes et quels outils ?

En comparaison, quelles sont les différences entre les traducteurs, les interprètes et les intermédiateurs ? Souvent confondus parce qu’ils relèvent du même domaine, ces métiers sont pourtant différents. 
La particularité de la traduction vers la Langue des Signes, langue en 3 dimensions, est que celle-ci n’a pas de version écrite, au sens graphique du terme. Le développement des nouvelles technologies et de l’internet permettent aujourd’hui que la LSF ait une trace (au sens d’archivage).

C) Compétences à acquérir durant la formation

La vidéo est ainsi devenue la forme écrite de la LSF. Le résultat d’une traduction d’un texte en français écrit sera donc une vidéo sur laquelle le traducteur s’exprime en langue des signes.D’ailleurs, le but principal pour les stagiaires est d’acquérir les connaissances de bases nécessaires de présentation en LSF devant la caméra (maîtrise de l’information et de l’animation) ainsi que la déontologie et les attitudes de présentation en LSF.

  • Autour de ces questions et remises en question, je travaillerai autour des idées reçues que les stagiaires peuvent avoir sur les capacités d’adaptation lors d’une présentation en LSF et sur les techniques de traduction en LSF. 

  • Je donnerai des cours de théories de base sur la traduction en LSF afin de mieux comprendre et afin de faire découvrir cette approche technique.

  • Je donnerai des points techniques pour mieux traduire en LSF et mieux utiliser la LS, vidéo. 

  • J’aborderai les points sur lesquels il faut être vigilant pour travailler sur les attitudes et les comportements lors des présentations devant une webcam ou une caméra. 

  • Je donnerai des exercices pratiques afin de pouvoir vous entrainer sur les présentations en LSF et sur la traduction en LSF. 
Ma formation trouve sa pertinence tant dans le contenu qu’elle propose (discussion, pratiques, échanges). Elle laisse la porte ouverte aux stagiaires pour en faire matière à discussion, dans le non jugement et dans un objectif de dédramatisation.

D) Besoin matériel et logistique pour cette formation

  • Durée : 6h/journée pour 4 journées minimum
  • Groupe : 10 stagiaires maximum
  • Matériel et locaux : 1 grande salle de formation avec fenêtres; Tables positionnées en U; Prises électriques.
    – Fourni par votre structure : 1 Paperbord, Papiers, Stylos, Vidéoprojecteur, Accès internet WIFI, exercices fournis à imprimer.
    – Apporté par mes soins : Ordinateur, Contenu de formation, Supports pédagogiques et Fiches récapitulatives.
    – Apportés par les stagiaires : Ordinateur ou tablette avec webcam intégrée pour enregistrement de vidéos + clé USB.


E) Programme de la formation

A fournir selon vos besoins et les attentes de cette formation, la durée souhaitée et le niveau concerné des stagiaires.
Programme sur-mesure possible, à discuter afin de répondre au mieux aux besoins de la formation.

Voici une petite vidéo d’appréciations de mes stagiaires à propos de ma formation :

=> FORMATION 2 = Apprendre la traduction en LSF <=

A) Objectif de la formation pour devenir traducteur en LSF

Former les étudiants aux outils, aux méthodes techniques, et donner des repères ainsi que les éléments de compréhension, d’appréhension et de connaissances acquis et approfondis pour devenir traducteur professionnel diplômé. Cette formation est dispensée dans le respect des particularités de la traduction en Langue des Signes en vidéo et de l’expression en Langue des signes vidéo. Le but étant de leur donner de solides compétences en traduction français écrit/LSF pour pouvoir être intégré directement/pleinement à la vie professionnelle en travaillant dans la traduction LSF.

B) Petite définition de la traduction en LSF

A quoi consiste la traduction en LSF ? Traduire des textes de tout type en LS-vidéo…

Pour avoir plus de détails précis, voir dans le paragraphe «  Présentation du métier Traducteur LSF » et dans la rubrique de mon blog « Traducteur LSF ». Vous souhaitant bonne lecture 🙂

C) Différence entre Traducteur LSF et Interprète LSF

L’interprète LSF et le traducteur LSF, c’est pareil, non ?

Ne pas confondre l’interprète et le traducteur,
Ils ont des métiers bien différents surtout sur leurs techniques de travail :
 

Traducteur LSF Interprète LSF
traduit des textes très divers, dont des documents officiels, publicitaires, d’exposition, ou encore des notices d’utilisations et des guides, etc. en LSF afin de rendre l’information accessible aux personnes sourdes. transfère oralement d’une langue source dans une langue cible un discours oral de manière directe et immédiate afin d’assurer la communication instantanée entre les entendants et les sourds.

Le traducteur s’est beaucoup entraîné à analyser un texte écrit et à le reformuler dans la langue des signes en vidéo devant une caméra afin qu’il soit compréhensible par les lecteurs de la culture de cette langue cible. Cela ne concerne pas seulement les mots, mais également toute la construction du texte ou leur présentation. Le traducteur doit travailler de façon très précise et soigner le détail.

D) Compétences à acquérir durant la formation

Avant toute chose le traducteur doit accepter de diffuser son image puisqu’il enregistre sa traduction avec une caméra :

Pour acquérir ces compétences , certains savoir-faire sont nécessaires :

  • avoir une aisance devant la caméra
  • être capable de s’adapter à la caméra
  • avoir une bonne endurance à la chaleur des spots du studio
  • avoir la maîtrise des règles de la LSF-vidéo
  • être capable de gérer la mémorisation du texte à signer

Et bien sûr, être capable de traduire des textes de tout type en LSF, être capable d’assurer la qualité de traduction en LSF, savoir bien gérer la traduction en LSF, savoir bien gérer ses clients afin de mieux répondre aux commandes de traduction LSF, etc.

Seul les traducteurs sourds diplômés peuvent assurer cette mission.

E) Besoin matériel et logistique pour cette formation

  • Durée : Plusieurs années universitaires selon les cursus universitaires à proposer (3 années universitaires minimum)
  • Groupe : 10-12 stagiaires maximum
  • Matériel et locaux : 1 grande salle de formation avec fenêtres; Tables positionnées en U; Prises électriques.
    – Fourni par votre structure : 1 Paperbord, Papiers, Stylos, Vidéoprojecteur, Accès internet WIFI, exercices fournis à imprimer.
    – Apporté par mes soins: Ordinateur, Contenu de formation, Supports pédagogiques et Fiches récapitulatives.
    – Apportés par les stagiaires : Ordinateur ou tablette avec webcam intégrée pour enregistrement de vidéos + clé USB.


F) Programme de la formation

A fournir selon l’accord d’une université, le cursus universitaire et le niveau concerné des stagiaires.
Le programme de traduction en LSF est enchainé et alterné avec d’autres programmes universitaires prévues.
Programme sur-mesure possible, à discuter afin de répondre au mieux aux besoins de la formation.

 

 

Photos et vidéo (à venir)

Publicités